Selon Qantas, la pandémie risque de coûter des milliards à la compagnie.

180

La compagnie aérienne populaire Qantas a déclaré que la pandémie de COVID-19 lui a coûté plus de 20 milliards de dollars australiens. Ils ont perdu ce montant de revenus à la fin de l’année 2021.

La compagnie aérienne australienne a annoncé une perte annuelle avant impôts de 1,83 milliard de dollars australiens. Cette perte concerne l’année écoulée jusqu’à la fin du mois de juin. Cette perte ne tient pas compte de la dernière fermeture de l’aéroport de Sydney. Cependant, ils espèrent que certains voyages internationaux seront rouverts avant Noël.

M. Joyce a déclaré : « Cette perte montre l’impact qu’une année complète de fermeture des frontières internationales et plus de 330 jours de restrictions des voyages intérieurs ont eu sur notre transporteur national. Les conditions commerciales ont franchement été diaboliques. »

La compagnie espère reprendre les vols vers les « destinations sûres pour le Covid ». Ils sont optimistes quant à la reprise de certains vols internationaux à partir de décembre comme le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, le Japon et Singapour.

La compagnie australienne prévoit également de remettre en service cinq de ses superjumbos A380 d’ici le milieu de l’année prochaine pour répondre à la forte demande de vols vers Los Angeles et Londres.

Qantas a également élaboré un plan de redressement Covid et a décidé de remettre en service cinq de ses superjumbos A380. Les travailleurs de première ligne, notamment les pilotes, le personnel de cabine et le personnel de l’aéroport, ont reçu l’ordre d’être entièrement vaccinés d’ici la mi-novembre. Les autres employés devraient recevoir les deux doses prochainement.